Recommandations


Ils sont des joueurs chevronnés ou des professionnels de l’archéologie, de la médiation culturelle et de l’éducation. Ils ont apprécié Opération Archéo. Ils témoignent publiquement pour soutenir le jeu. Ce sont leurs mots, publiés sans modifications, avec leur autorisation.

Vous souhaitez devenir prescripteur (soutien public) d’Opération Archéo ? N’hésitez pas à contacter l’auteur.

Sommaire

Avis de joueurs

Voir également : Avis des joueurs sur Facebook

En étant très sceptique au domaine de l’archéologie, j’ai été agréablement surpris par le jeu et très intéressé et très ravi d’y avoir participé. En étant joueur, il n’y a pas besoin de s’y connaître dans ce domaine et cela se joue en équipe.

Nordine Kharbouche, Agent d’accueil à Rodez Agglomération (12), le 30 mars 2017

Jeu amené à être connu, intéressant et bien pensé. Les nouveautés sont un vrai plus (appli, jeu collectif, nouveau domaine présenté…).

Jean-Baptiste Rastoll, joueur expérimenté (66), le 14 mars 2017

Très original, donne envie d’aller plus loin. Merci pour la découverte !

Fanny Desnier, joueuse (66), le 14 mars 2017

Très original, le jeu m’a enthousiasmé du début à la fin !

Baptiste Callot, joueur (66), le 14 mars 2017

Avis de médiateurs culturels et d’archéologues

Je ne suis pas fan des jeux de société, mais je suis entré dans le jeu avec un travail d’équipe intéressant pour l’émulation et pour mettre en commun les atouts et faiblesses de chacun. Le temps passe vite et on se prend au jeu ! [Peut être utilisé] dans le cadre du musée et en accueillant les scolaires ou les individuels pour des après-midis interactifs au musée autour des collections trouvées par des archéologues !

Jean-Philippe Savignoni, Médiateur au musée Fenaille de Rodez, le 31 mars 2017

Jeu intéressant par la dimension collective et le jeu en équipe avec des objectifs partagés. Ludique et peut fonctionner sans connaissance en archéologie. Permet d’approcher différentes dimensions de l’archéologie et à plusieurs niveaux donc peut s’adapter à différents âges et niveaux de joueurs.

Diane Joy, Directrice du patrimoine à Rodez Agglomération, le 30 mars 2017

Sympa, accessible, éducatif. Jeu qui permet une réflexion ludique et conviviale autour d’une véritable simulation de fouilles archéologiques.

Florence Ramondenc, Médiatrice culturelle au Musée de Millau et Présidente de l’association de sauvegarde du patrimoine archéologique « La Fon Mage », le 30 mars 2017.

Une découverte du métier d’archéologue originale et pédagogique. Un premier abord un peu complexe, mais une fois les règles assimilées, le jeu se révèle riche en contenu et très ludique. J’apprécie le côté travail d’équipe pour atteindre les objectifs et les « options » climat et évènements qui pimentent le jeu. Belle réalisation.

Christelle Lambel, Médiatrice à l’Espace archéologique départemental de Montrozier, le 30 mars 2017

Après une bonne écoute des règles du jeu, qui semblent complexes, une fois lancé, le jeu est très ludique et convivial. Il est aussi instructif. Jeu à plusieurs niveaux de difficulté, ce qui permet de jouer et rejouer.

Marianne Auclair, Médiatrice culturelle au Musée Fenaille, communauté d’agglomération du Grand Rodez, le 30 mars 2017.

J’ai apprécié le fait de jouer pour une seule équipe plutôt que de rivaliser. Jeu très équilibré, ludique et pédagogique une fois les règles intégrées.

Bénédicte Lebreton-Tetehi, Agent d’accueil aux musées de Rodez-agglomération, le 30 mars 2017.

Convaincu par la présentation de ce futur jeu que nous pourrons très certainement proposer lors de médiations au musée de Montrozier. Le côté ludique, pédagogique ainsi que l’ambiance lors de la partie devraient convaincre et passionner les futurs utilisateurs.

Alain soubrié, médiateur à l’Espace archéologique départemental de Montrozier, le 30 mars 2017

Jeu ludique sur l’archéo, jeu en équipe, très éducatif.

Séverine Gouteil, Adjointe du Patrimoine au Musée Fenaille de Rodez, le 30 mars 2017

Ce jeu présente un grand intérêt d’un point de vue pédagogique et ludique afin de sensibiliser le grand public aux enjeux de l’archéologie préventive.

Stéphane Jordan, Assistant territorial de Conservation du Patrimoine à l’Espace Archéologique Départemental de Montrozier, le 30 mars 2017

Jeu très sympa et convivial, devoir établir une stratégie à plusieurs est très intéressant et drôle. Merci !

Margaux Riera, médiatrice culturelle, le 14 mars 2017

« Opération Archéo » illustre une démarche très intéressante, mais encore rare dans notre milieu de la médiation du patrimoine, qui allie ludique et pédagogique dans un équilibre maîtrisé. Le jeu permet la transmission du message mais n’empiète en rien sur le sérieux du contenu. Et tout y est ! C’est une approche complète (sans être trop dense), abordable et attractive de l’archéologie qui suscite de véritables interrogations sur la pratique, au delà de l’attrait de la « découverte de trésors ». Un tel jeu a de l’avenir auprès du grand public et pourra se révéler un formidable outil pour nos structures professionnelles.

Emilie Beaudon, Médiatrice du Patrimoine au Musée d’Ambrussum, le 22 février 2017.

Opération archéo est un jeu de société alliant parfaitement le plaisir du jeu et l’acquisition de connaissances sur la discipline archéologique. Une discipline qui est complexe à aborder et définir avec des novices tels que des adolescents et ce jeu permet d’en découvrir de nombreuses facettes : nature des vestiges, délimitation d’un bâtiment, datation, types d’outils, de procédés, contraintes d’un chantier, etc. Tout y est pour que l’on se rapproche au plus près de la réalité du terrain avec une grande justesse dans les informations scientifiques et un équilibre parfait entre jeu et pédagogie.

Laetitia Duret, Assistante de direction et médiatrice au Musée et Site Archéologique d’Ambrussum, Communauté de communes du Pays de Lunel, le 21 février 2017

Un jeu très intéressant, bien construit, pédagogique, ludique, mérite l’attention des structures ayant cette vocation. Mérite à réfléchir à l’évolution envers un public plus jeune de 5-7 ans.

Tarek Kuteni, Directeur du Musée de Préhistoire de Bélesta, le 28 février 2017

L’auteur du jeu s’est non seulement appuyé sur ses propres compétences en archéologie mais a su mobiliser de nombreuses institutions et personnalités pour l’accompagner dans ce projet. Le jeu « Opération Archéo » réussit à aborder de manière ludique et pédagogique les différents aspects d’une fouille : méthodes, analyse, esprit d’équipe, rapport de fouille et même aléas climatiques, sociaux et politiques sont présents !

Odile Tankéré, Chargée des publics au Musée Amphoralis de Sallèles-d’Aude, le 19 mars 2017

Jeu très complémentaire des collections du Musée des Corbières. Très intéressant pour mettre en application des connaissances acquises à l’école ou au musée (échelle des temps, types d’objets retrouvés suivant les périodes…). Jeu pouvant être évolutif.

Catherine Brunet, Adjointe du Patrimoine au Musée des Corbières de Sigean, le 21 avril 2017

Ce jeu à la fois pédagogique et scientifique, permettra aux initiés de l’archéologie comme aux néophytes d’appréhender le monde des fouilles avec plaisir. Avec ses règles évolutives, ses différents niveaux de difficulté et l’abondance de ses paramètres, il satisfera les joueurs confirmés comme les non-initiés. Convient à tout type de public : situation pédagogique (scolaire, initiation aux fouilles, journées portes ouvertes d’un site de fouille, …), situation de simple jeu (club de joueurs, ludothèque, famille,…).

Sébastien Janin, Animateur de l’association « L’oeil aux aguets » (09), le 16 mai 2017

Des spécialiste à incarner, des événements imprévus à gérer, les caprices de la météo à surmonter… mais surtout des sites archéologiques à découvrir et à interpréter avant destruction. Opération Archéo permet de s’initier à la méthode scientifique de l’archéologie préventive, tout en respectant la réalité d’un véritable chantier de fouilles, avec ses aléas et ses contraintes.
Les plus : L’invitation à la réflexion en équipe tout au long des parties ; la multiplicité des profils d’archéos ; la diversité en nombre et complexité des scénarios ; la mise en avant de la notion de fragilité des sites archéologiques ; l’idée de choix des méthodes et des techniques… bref, les bases de la discipline. Archéologues et médiateurs, nous ne demandons qu’à jouer. Serons-nous aussi forts avec le plateau que sur le terrain ?

Manuela Simula, archéologue de formation, médiatrice scientifique à Cap Sciences, CCSTI Bordeaux (33), le 19 juillet 2017

Avis d’enseignants et d’institutions éducatives

Je suis enthousiaste après une première partie de jeu. L’esprit coopératif du jeu ainsi que les informations découvertes sur l’archéologie trouveront leur place dans les classes de cycle 3.

Céline Clos, Animatrice pédagogique départementale à l’Office Central de Coopération à l’Ecole – Antenne départementale de l’Aveyron, le 30 mars 2017

Dans la version simplifiée, vu l’âge de mes élèves (8 ans), je pense que le jeu permettrait de « vivre » le travail des archéologues et d’asseoir les connaissances à acquérir dans bien des domaines (nouveaux programmes de l’école primaire) : le temps, l’espace (grandes périodes, chronologie), la géométrie dans l’espace, le vocabulaire, les arts visuels… tout en s’appuyant sur le jeu avec des règles simples d’utilisation, pouvant s’adapter à différents niveaux et âges.

Catherine Mérou, enseignante en CE2 (Education Nationale) à Sigean (11), le 21 avril 2017

Opération Archéo est un « réel » jeu à la mécanique efficace. Le choix thématique est réellement immersif. L’approche scientifique est de qualité et fait oeuvre de vulgarisation sans concession.

Arnaud Delcroix, administrateur de l’antenne départementale des FRANCAS de l’Ariège, le 27 avril 2017

Opération Archéo invite les joueurs à entrer dans la peau d’un archéologue. Sa démarche d’investigation, ludique et progressive, s’inspire des réalités du terrain et s’appuie sur des contenus scientifiques et historiques fiables. Le jeu favorise l’esprit d’équipe, la curiosité, et sensibilise les joueurs de tous âges à la sauvegarde du patrimoine. C’est un jeu pédagogique qui rend les joueurs acteurs de leur apprentissage.

Christelle Granit, professeur de lettres classiques au collège Jules Ferry de Mérignac (33), le 30 juin 2017